Bachi

pompom rouge

Have you ever wondered why there is a red “pom-pom” on a French sailor’s hat?

There is a popular legend which goes as follows:On 9th August 1858, the Empress Eugénie, wife of Napoléon III, was visiting a naval vessel in Brest, when a sailor cracked his head open when passing through one of the low doors on the ship. The Empress immediately took her fine white hanky & placed it upon his head whereupon it became soaked in blood.

A second theory is that the pom-pom is used a sort of shock-absorber and protects the sailor’s heads from the inevitable low ceilings and doorways.

bachi 1The fact is that the way the hat was originally made left a few threads in the centre, (see left) which, over time, turned into the pom-pom that we see today.

 Here’s a few more facts: The hat was originally blue with a white cover that was put on in summer. Today, the uniform consists of the white hat only, summer and winter.bachi 3

         The official term for the hat is “Bonnet de Marin”, but it is generally known amongst sailors by its navy slang name: a “Bachi”.

bachi 2Can you see the white thread which passes under the pom-pom? That’s called the “jugulaire” & is used as a chin strap in high winds.

“Pom-pom” or « pompon » is the popular term – the correct term is “houpette”.

Touching the pom-pom is said to bring luck, as long as the sailor doesn’t notice you doing it. And if he catches you he can insist on a kiss in return. So choose your sailor carefully!

french sailorsLe bonnet de marin (parfois appelé à tort « béret de marin »), ou bachi dans l’argot maritime français, est le nom donné à la coiffure des matelots et quartiers-maîtres. Dans la marine nationale française, il est surmonté d’une « houpette » rouge appelée plus communément pompon. Il est traversé de droite à gauche par une sorte de lacet de coton blanc appelé jugulaire, qui permet à la fois d’éviter qu’il ne s’envole quand le vent souffle et de reconnaître le personnel de service, car celui-ci porte son bonnet « jugulaire au menton ».

La croyance populaire veut que le pompon avait l’utilité d’amortir les chocs, lorsque les marins se cognaient la tête en circulant dans les batteries et les coursives de faible hauteur sous barrot. Il est sensé amortir les chocs à la tête des marins qui se déplacent, dans les navires, car les plafonds sont très bas.

Histoire qui circule: « L’Impératrice Eugènie était en visite, le 9 Août 1858, sur un navire au port de Brest. Un Matelot, très grand sans doute, en se mettant au garde à vous à son passage se heurta violemment le sommet du crâne au plafond de la coursive. Il saignait et l’Impératrice lui offrit son mouchoir en guise de pansement. Ce mouchoir taché de sang , placé sur sa tête, devint alors, en souvenir de son geste, le pompon rouge du bachi de Marin. »

Il ne s’agit sans doute en fait que d’une légende, la réalité serait en fait que lors de la confection du bachi, on faisait ressortir les fils qui plus tard ressemblaient à un pompon. D’ailleurs, si cela avait été la véritable raison, tous les marins du monde, confrontés au même problème, auraient adopté une coiffure surmontée d’un pompon, ce qui est loin d’être le cas.

french sailor 2

Sources Wikipédia

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s